Rendre l'eau à sa nature

Faq

Accueil » Le Siav » Faq

Faq

Vos questions sur l’eau et le SIAV

+ Qui finance le SIAV ?

Les ressources financières du SIAV proviennent, pour le budget des eaux usées, principalement du consommateur par le biais de la facture d’eau, des subventions des partenaires et des primes de qualité de service.

Pour le budget des eaux pluviales, les recettes proviennent essentiellement des contributions communales et des subventions des partenaires.

+ Quels sont les volumes d’eau traités par le SIAV ?

Plus de 4 Millions de m3 d'eau sont traités chaque année.

+ Qu’est-ce l’eau usée ?

Les eaux usées sont celles qui ont été utilisées et polluées par l’activité humaine.
Il existe 2 catégories d’eaux usées :

  • L'eaux usée domestique, qui s’apparente à un usage classique d’une famille ;
  • L' eau usée industrielle qui résulte d’un usage particulier lié à l’activité de l’entreprise et qui nécessite des traitements adaptés.

+ Pourquoi doit-on traiter l’eau usée ?

Nettoyer les eaux usées est un impératif afin de limiter la dégradation du milieu naturel.

De la bonne efficacité de l’assainissement dépendent la qualité de la ressource en eau, de la santé publique, de la préservation de la faune et de la flore… L’assainissement, c’est donc l’action de dépolluer l’eau pour la rendre à la nature.

+ Où va l’eau usée ?

Les eaux usées venues des maisons, des bureaux, des entreprises, sont rejetées dans les tuyaux du réseau d’assainissement, appelés collecteurs, et sont acheminées vers les stations d’épuration.

Il en existe de deux types : le réseau unitaire qui reçoit, en mélange, les eaux usées et les eaux pluviales et le réseau séparatif, composé de 2 collecteurs séparés, un pour les eaux usées, un autre pour les eaux pluviales. Les nouvelles orientations privilégient les systèmes séparatifs et l’infiltration des eaux de pluie à la parcelle.

+ L’eau qui sort des stations d’épuration est-elle potable ?

L’eau qui sort des stations d’épuration est rejetée dans les cours d’eau. L'eau reprend alors son cycle naturel. Mais l'eau épurée n'est pas potable, elle est juste suffisamment propre pour pouvoir être rejetée au milieu naturel.

+ Qu’est-ce qu’un branchement ?

Un branchement se compose de 2 parties. La partie privative : ce sont les conduites et installations placées sur votre propriété, avant raccordement au regard situé au pied de votre immeuble. La partie publique : c’est la partie entre le regard de pied d’immeuble et le collecteur principal. Le SIAV en est propriétaire et en assure l’entretien.
Voir le schéma de branchement

+ Que ne peut-on, en aucun cas, déverser ?

D’une façon générale, ne peut être déversé dans le réseau d’assainissement tout corps solide ou non, susceptible de nuire au bon fonctionnement, à la sécurité et à la santé du personnel.

Cela implique, par exemple, le contenu des fosses fixes ou fosses septiques, les eaux de refroidissement ou rejets de pompes à chaleur, les déchets pâteux et solides, les liquides ou vapeurs corrosifs ou toxiques, les acides, les matières inflammables ou pouvant provoquer des explosions, les lubrifiants et carburants, les solvants chlorés, les huiles usagées ou des graisses, des médicaments, des laitances de ciment…

+ Comment évacuer vos eaux pluviales ?

Sur votre terrain, les eaux pluviales doivent prioritairement être conservées sur la parcelle, car les eaux pluviales rejetées dans un réseau d’eaux usées surchargent la canalisation et entraînent des dysfonctionnements. Lorsque les conditions d'infiltration sont défavorables, les eaux pluviales seront collectées puis stockées, avant d'être évacuées vers les réseaux d'eaux pluviales, en débit limité. N’hésitez pas à l’utiliser pour arroser votre jardin, pour alimenter votre chasse d’eau ou encore laver votre linge !

Plus d'informations

+ Comment demander son branchement ?

La demande doit être adressée au SIAV ou à son délégataire, la société GESAV, par le propriétaire de l’immeuble ou son mandataire six semaines au moins avant la date souhaitée de mise en service. Les contrôles et l’accompagnement technique de nos équipes sont gratuits. Vous pouvez également utiliser le formulaire en ligne afin d’être contacté pour prise de rendez-vous. 

Formulaire de demande de raccordement

+ Le branchement est-il payant ?

Lorsque vous demandez un branchement pour mettre en conformité votre immeuble, le SIAV réalise gratuitement les travaux nécessaires à la création de votre boîte de branchement en domaine public.

Si vous souhaitez plusieurs boîtes de branchement au pied de votre immeuble, le SIAV vous demandera une participation aux travaux complémentaires nécessaires.

Les travaux à réaliser à l’intérieur de votre propriété sont à votre charge. Il peuvent, selon les cas, donner droit à des aides financières.

Dans tous les cas ne démarrez jamais vos travaux avant d’avoir contacté nos techniciens. Il vous confirmeront la conformité de vos travaux et vous accompagneront dans les démarches pour obtenir vos éventuelles subventions.

Votre logement branché pour la première fois, vous aurez à acquitter une participation forfaitaire à l’assainissement collectif (PFAC) qui est calculé de la façon suivante : nombre de pièces de vie (ne sont concernés que les salons, salles à manger, chambres et bureaux), multiplié par un taux de base (montant 2017 : 417 euros).

+ Ai je le droit de ne pas brancher mon habitation ?

Quand un réseau public de collecte des eaux usées existe dans votre rue, le raccordement à celui-ci est obligatoire dans les deux ans suivant son installation. En cas de refus de mise en conformité de votre logement au regard de l’assainissement, le SIAV est légalement en droit de vous obliger à réaliser, à vos frais, les travaux nécessaires ou de vous demander le remboursement des travaux réalisés par ses soins en vos lieu et place.

Ne pas se raccorder de façon conforme vous expose au doublement de votre redevance assainissement sur votre facture d’eau et ceci jusqu’à ce  que cette mise en conformité soit effective.

Si aucun réseau public de collecte des eaux usées n’existe devant votre habitation, vous devrez installer à vos frais un système individuel de traitement appelé assainissement non collectif. Celui-ci doit répondre à des normes strictes et ne peu se limiter à une simple fosse septique qui ne constitue pas un système conforme.