Rendre l'eau à sa nature

Nos missions

Accueil » Le Siav » Nos missions

Nos missions

Le SIAV, Syndicat Intercommunal d’Assainissement de Valenciennes, a la compétence de collecte, de transport et de traitement des eaux usées et des eaux pluviales.

Collecter et Transporter

Après avoir été utilisée, l’eau devenue usée emprunte les réseaux du SIAV pour être acheminée vers ses stations de traitement des eaux usées. Le réseau d’assainissement du SIAV mesure plus de 1000 kilomètres. Le réseau est mixte, à la fois unitaire et séparatif. Il compte 20 % de réseau unitaire, 39 % de réseau eaux usées  et 41 % de réseau eaux pluviales .  

Le SIAV achève la requalification de ses réseaux en favorisant la séparation entre les eaux pluviales et les eaux usées. Un choix qui limite les débordements au milieu naturel et accroît la qualité de traitement des eaux usées. Redimensionnés, exécutés à l’aide de matériaux durables comme le grès, ils assureront mieux et de façon durable leur mission de transport des eaux usées et des eaux de pluie.

le Syndicat Intercommunal d’Assainissement de Valenciennes met également en oeuvre des  techniques alternatives aux méthodes traditionnelles, comme la réhabilitation des collecteurs par chemisage, technique pérenne qui évite l’ouverture de tranchées.

Pour une gestion durable des eaux de pluie

Le SIAV applique une nouvelle gestion des eaux pluviales. Afin d’éviter les phénomènes d’inondation et permettre une meilleure gestion des eaux de pluie, le SIAV fait aujourd’hui appel à des techniques alternatives, dites « de gestion intégrée », au plus près des surfaces arrosées. L’objectif est de réduire le volume d’eau pluviale collecté et donc de limiter les risques d’inondations urbaines et de pollution des cours d’eau. Ces nouveaux ouvrages d’infiltration, de stockage temporaire, de traitement des polluants et de récupération des eaux pluviales s’insèrent dorénavant au coeur des villes, comme des espaces urbains à part entière favorisant la biodiversité et réintroduisant de véritables espaces de nature en ville.

Dépolluer

C’est en 1956 que la première station d’épuration est créée à Valenciennes. Elle permettait alors de satisfaire aux besoins d’une population de 25 000 habitants. Jusqu’en 1993, divers travaux vont porter sa capacité de traitement à 70 000 habitants. Ces travaux vont également permettre de traiter les pollutions carbonées et azotées. Récemment, une réhabilitation d’ampleur a permis de conforter les ouvrages et de répondre aux exigences de traitement des eaux usées d’un bassin de plus de 100 000 habitants.

Accompagner les usagers

Notre mission de chaque jour est aussi de conseiller et d’accompagner les particuliers et les professionnels pour la mise en conformité de leurs branchements d’eaux usées et pluviales. C’est en effet en premier lieu la qualité de la collecte qui détermine celle de l’ensemble du système d’assainissement de l’agglomération. Tous nos moyens, techniques et humains, vont dans le sens d’une amélioration constante et d’un service proche de la qualité totale.